CAISSE DE GREVE DE SOUTIEN AUX TRAVAILLEURS SANS-PAPIERS DE GENNEVILLIERS

AFIN DE SUIVRE L’ACTUALITÉ DE LA LUTTE, NOUS VOUS RECOMMANDONS DE RENSEIGNER VOTRE MAIL EN OBJET DE LA TRANSACTION QUI S’INTITULE « POUR ».

Soutien aux travailleurs sans papier de l’entreprise RSI de Gennevilliers.

RSI est une entreprise d'intérim spécialisée dans le Bâtiment et les Travaux Publics. RSI fournit de la main-d’œuvre précaire pour les entreprises des chantiers. Depuis le 1er novembre, les travailleurs sans-papiers de RSI tiennent un piquet de grève devant l'agence RSI de Gennevilliers, 10 rue de la Sablière, dans le quartier des Grésillons.

La logique de la préfecture c'est de régulariser quelques personnes et de maintenir sans-papiers la très grande majorité. C'est ainsi que l’État a créé un marché de main-d’œuvre de 6 à 700 000 sans-papiers dans lequel les employeurs n'ont qu'à piocher. Et l’État lui-même montre "l'exemple". Le Collectif des travailleurs sans-papiers de Vitry-sur-Seine (CTSPV 94) tient deux autres piquets de grève, l'un devant l'agence Chronopost d'Alfortville dans le 94, l'autre devant la plate-forme DPD du Coudray-Montceaux dans le 91. Dans ces filiales de La Poste, encore entreprise d’État, des milliers d'intérimaires, sans-papiers aussi, trient les colis à toute heure du jour et de la nuit.

De cette façon, l'Etat tire les salaires vers le bas et accroît l'exploitation ! C'est intolérable ! La préfecture doit régulariser tous les grévistes de RSI ! Tous les soutiens seront les bienvenus.
Paula Roger

Argent collecté :
6552,00 €
Je participe